Menu
menu

Ferme en Scène

Palmyre, ferme laitière biologique, accueillait le samedi 9 septembre la dernière représentation du festival Fermes en Scène. Ce spectacle a été l’occasion d’ouvrir la ferme au public, avec visites et animations (concerts, ateliers, buvette et restauration).

Dans la grange de Michel et Catherine, transformée en une chaleureuse salle de théâtre champêtre, les 3 comédiens, Patrick Cosnet, Claire Gaudin et Jacques Montembault accompagné en régie par Patrick Rocard, nous ont projeté en 2027, dans le dernier bastion de la résistance à la folie humaine stérilisante.

L’humour antidote pour poser pleins de questions sur les conséquences à court terme de nos choix de sociétés. Dans agriculture, il y a aussi culture!

 

 

 Le festival fermes en scène: comment ça marche et qu’est ce que c’est?

La compagnie Patrick Cosnet parcourt plusieurs départements sur une scène ambulante, tirée par un tracteur, de juin à septembre depuis 2005, afin d’aller vers de nouveaux spectateurs.

En 2012, ils ont fait le Tour de France et se sont arrêtés dans 65 fermes ou villages des 21 régions métropolitaines.

Chacune de leur escale est le prétexte à une rencontre entre les citadins, les ruraux, les agriculteurs et les artistes.

Cette opération originale, menée conjointement avec des agriculteurs, associations et collectivités locales, consiste à aller de ferme en ferme pour y présenter des spectacles professionnels et amateurs, des concerts, des expos, des ateliers artistiques et pour y déguster des produits locaux. Chaque lieu a sa propre organisation, son originalité et ses surprises…

La casquette du lendemain

Après la Casquette du Dimanche et la Casquette de Travers, ce spectacle est le dernier volet d’une trilogie au chevet du monde rural et paysan:

« Le monde est devenu fou! On est en 2027 au matin. C’est la dépression générale. Dans le village, les magasins ferment. Il est interdit de consommer des produits agricoles. Michel, le maire du village, a imposé la distribution journalière de sachets alimentaires. Mais son frère Jean Guy et sa fille Paméla résistent: ils mettent en place un trafic de légumes, de viande et d’alcool. La distribution est assurée par Joël, le facteur, lui-même un peu débordé vu qu’il a trois mi-temps… Il y a aussi la grand-mère bien fatiguée, la voisine et Socrate le cochon… «

Précedent

Poster un commentaire